• Distillerie des plantations Saint-James

     

    La distillerie Saint-James (toujours en activité) et le Musée du rhum Saint-James se trouvent à Sainte-Marie en Martinique (à l’origine, elle se trouvait à Saint-Pierre).  

    En 1765, le Révérend Père Edmond LEFEBURE façonne secrètement un alcool blanc. Il s’agit d’eau-de-vie de canne d’excellente qualité.

    En 1763, la Nouvelle-Angleterre (États-Unis d’aujourd’hui) était le seul pays à pouvoir acheter ce rhum. Cependant, le Roi Louis XV donne à la Martinique le droit d’exporter son Rhum. C’est en 1765 que le rhum prend le nom de Saint-James (nom d’une famille prestigieuse du Royaume Britannique).

    En 1882, la marque Saint-James est déposée ainsi que sa représentation, la bouteille carrée, qui permettait d’entreposer rationnellement les bouteilles dans la cale des vaisseaux et de limiter voire d’éviter la casse lors du transport durant les traversées maritimes.

    Le 8 Mai 1902, la Martinique est victime de la plus grande catastrophe naturelle. L'’éruption de la Montagne Pelée anéantit la ville de Saint Pierre ainsi que le site Saint James. Par miracle, l’Habitation Saint James n’est que partiellement détruite.

    En 1974, toute la production est centralisée sur un seul et même site à Sainte Marie, ce qui est bénéfique puisque la distillerie se trouve à proximité des plantations de cannes (300 hectares) sur un terroir riche et exposé au soleil.

     

    Distillerie des plantations Saint-James

     

    Bellara - Avril 2017

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :