• Tout sur la rose

     

    Un peu d'histoire

    Les premiers rosiers apparus, il y a 35 millions d'années, étaient appréciés des Egyptiens, Grecs et Romains. A l’époque, il n’y avait que des roses blanches et elles étaient cultivées pour leurs vertus médicinales

    -      - Les Grecs et les Hébreux appréciaient les roses (utilisées pour les cérémonies nuptiales et l’accompagnement des morts vers l’éternité : on en a retrouvé dans des tombeaux égyptiens).

    -     - Les Romains avaient une véritable passion pour cette fleur et en répandaient les pétales sur les invités les jours de fête. Pour leur culture et floraison, ils réchauffèrent même les sols à l’aide de canalisations d’eau chaude.

    Puis, ils ont été cultivés en Chine, il y a 5000 ans pour se répandre ensuite dans l’hémisphère nord. C’est aux 12 ème et 13 ème  siècles que des voyageurs ramenèrent du Proche Orient de nouvelles variétés de roses dont la mythique rose de Damas, originaire de l'Ile de Samos (plantée en l'honneur de la déesse Aphrodite). Plus tard, elle fut honorée à Rome avec la déesse de l'amour et de la beauté, Vénus.

    C’est à cette époque que la culture de la  Gallica Officinalis (rose des apothicaires) débuta en France. Cette rose ramenée de terre sainte a d’abord été cultivée pour ses valeurs médicinales, puis pour sa beauté dans les jardins. C’est à partir de cette variété que l’on fabriquait l’essence de rose au Moyen-Âge.

    De tous temps, les artistes ont vu en en la rose une source d’inspiration inépuisable, un emblème de l’amour absolu, au point de la hisser au rang très convoité de reine des fleurs.

    Depuis, il existe de nombreuses formes, couleurs, parfums et diversité de roses. Elles sont les fleurs les plus cultivées et vendues au monde. Je n’en citerai que quelques-unes :

    -    - Rosa Gallica « rose de France », ancêtre de toutes les roses européennes,

    -    - Rosa Centifolia « rose cent-feuilles », nommée ainsi en raison de son grand nombre de pétales,

    -    - Rosa Damascena « roses de Damas », cultivée en Bulgarie et au Maroc, pour la production d’essence et d’eau de rose

    -    - « France » qui a marqué la naissance des roses modernes en 1867, comprenant toutes les variétés obtenues après cette date : rosiers « à grandes fleurs », les « floribunda » à la floraison abondante, les « rosiers anglais ».

    Les rosiéristes ont rendu hommage à de nombreuses personnalités (écrivains, acteurs, hommes politiques…). Lyon devint la capitale internationale de la rose, et de nombreuses variétés y virent le jour entre 1870 et 1914.

    La rose de Damas et la rose cent-feuilles (Rosa Centifolia) ont été les premières à avoir été utilisées en parfumerie. On retrouve ses flagrances chez les grands noms de la parfumerie : Chanel ou Dior. Cependant, à l’heure actuelle, ils utilisent des substituts synthétiques remplaçant les huiles essentielles particulièrement onéreuses (il faut plus d’une tonne de roses pour en obtenir 100 grammes).

     

    Les vertus de la rose

    L’essence de rose a des vertus adoucissantes, tonifiantes… c’est pourquoi on la retrouve dans de nombreux produits de beauté.

    L’huile essentielle de rose est aussi utilisée en pharmacologie pour ses vertus cicatrisantes et hémostatiques. Elle aide à lutter contre les affections O.R.L., les petites brûlures et irritations cutanées, les troubles intestinaux. Elle peut être utilisée en massage, dans le bain, en inhalation ou en gargarisme.

     

    Entretien des rosiers

    Les rosiers aiment la lumière, et pour cette raison, il faut leur trouver une place ensoleillée. Certains ont besoin de soins spécifiques mais pour tous les rosiers, il faut :

    -    -  Arroser régulièrement le pied, en évitant de mouiller le feuillage surtout au moment de la plantation jusqu’à ce que ses racines se développent afin de puiser l’eau dans le sol.

    -    -  Pailler le sol (autour du pied) afin de maintenir un bon taux d’humidité.

    -    -  Supprimer régulièrement les mauvaises herbes poussant autour du rosier afin d’éviter toute contamination.

    -    -  Ne pas utiliser de désherbants, généralement mal supportés par les rosiers.

    -    -  Biner de temps en temps, entre mars et septembre, autour du pied du rosier afin de permettre la pénétration de l’eau.

    -    - Apporter de l’engrais « spécial rosiers » au moment de la floraison printanière et en juillet pour les rosiers remontants : le répandre sur le sol biné et humide. Vous pourrez aussi entourer le pied de 2 cm d’épaisseur de compost.

    -    - Tailler les rosiers pour favoriser de nouvelles floraisons en supprimant les feuilles mortes, les branches pouvant gêner l’éclosion des fleurs  et celles ne produisant pas de fleurs. La taille reste très spécifique selon les rosiers et il ne faut pas hésiter à demander conseil à un horticulteur.

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    4 commentaires
  • Des roses blanches

     

    Pour exprimer une reconnaissance profonde ou pour révéler un amour secret... 

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Des roses violettes

      

    Pour souhaiter une bonne santé à quelqu'un...

    Pour envoyer de bons souhaits...

    Pour souhaiter une bonne fête et d'autres à venir...

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Des roses roses

      

    Pour exprimer un amour tendre et doux... Un amour sincère et durable...

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique