• Ce qui nous arrive n'est pas sans raison... Les choix de l'âme

     

    J’ai souvent entendu ici et là et lu sur la toile du Net, que nous sommes à l’origine et responsables de tout ce qui nous arrive. Je dois être sincère, j’ai très (trop) longtemps pensé ainsi. Mais cela… C’était avant ! Avant que je ne découvre… Avant que je ne comprenne que la réalité était tout autre et que par conséquent ces notions étaient totalement erronées.

    Je pense, qu’il est temps, de « remettre les choses à leur place », d’expliquer ce qui est réellement.

    Ce qui nous arrive n’est pas sans raison. Comme déjà écrit dans d’autres articles, lorsque notre âme s’incarne (ou se réincarne) sur Terre, c’est un choix qu’elle a fait avec l’aide de ses guides. Ce choix se fait lorsqu’elle se trouve sur le plan causal – lire mon article « En savoir un peu plus sur l'âme » sur http://les-vents-de-belara.eklablog.com/en-savoir-un-peu-plus-sur-l-ame-a159160180 .

    Quand elle fait ce choix d’incarnation sur ce monde de densité, de basses fréquences vibratoires (le plus difficile a priori), c’est en toute connaissance de cause, en toute conscience.

    C’est pour expérimenter certaines situations (parfois très laborieuses) pour apprendre, comprendre en vue d’évoluer. C’est pour en tirer certaines « leçons » et acquérir certaines capacités (non encore acquises) comme l’acceptation et le pardon, l’entendement et le discernement, l’empathie et la compassion, la sagesse et la tolérance… et bien sûr l’Amour avec un grand « A » (car évidemment, il y a un très grand fossé entre « aimer » et « Aimer »).

    Ces expériences (ou épreuves), nous les avons choisies (il faut l’admettre) pour une (ou plusieurs) bonne(s) raison(s). Quand elles arrivent, il est nécessaire de se poser les bonnes questions : Pourquoi cette épreuve ? Qu’ai-je à apprendre d’elle ? Qu’ai-je à comprendre ?

    Il nous faut admettre également que, derrière le négatif, il y a du positif, derrière l’ombre (la lumière non éclairée), il y a la lumière.

     

    Par ailleurs, il est un autre point sur lequel, je voulais vraiment m’exprimer… Très longtemps, j’ai pensé que, si telle ou telle chose m’arrivait, c’était sans aucun doute, parce que j’avais dû faire quelque chose de très grave voire d’odieux dans une autre vie et que je devais en payer les conséquences maintenant. Je ne sais pas pourquoi j’avais de telles idées… Peut-être et sans doute, parce qu’on me les avait mises en tête…

    Ceci est bien sûr totalement faux. Il n’en est rien. Mon âme a sans aucun doute commis des " erreurs " au cours de son parcours… et en commettra encore… même si j’ai évolué. Nous sommes loin (je pense) d’avoir fini d’apprendre, de grandir.

    Si l’âme vit des expériences douloureuses et pénibles, c’est comme écrit plus haut, parce qu’en toute conscience, elle les a choisies. Mais alors pourquoi ces choix ?

    Il peut y avoir plusieurs réponses :

    • C’est peut-être parce qu’elle n’a pas encore assimilé et conscientisé certaines capacités et notions essentielles nécessaires à son évolution.
    • C’est peut-être parce qu’elle est ambitieuse et qu’elle souhaite aller plus loin, découvrir toujours plus, s'élever davantage.
    • C’est peut-être parce qu’à travers ses épreuves, elle s’est donné une autre mission, comme aider l’autre. Lorsque l’on a vécu et surmonté des choses très ardues, l’on est plus à même de comprendre les autres, de leur tendre la main, de les accompagner sur leur chemin.
    • C’est peut-être pour mettre fin à certains faits ou éléments karmiques dans sa famille d’incarnation (ou dans sa famille d’âmes). Dans ce cas, l’âme agit avec et par AMOUR.
    • … Il y a sans doute d’autres raisons…

     

    Donc, pour conclure, tout ce qui se manifeste dans nos existences, tout ce que nous vivons est en corrélation avec les choix et désirs d’expériences de notre âme, aussi difficile que cela soit.

    Ce n’est pas sans raison… Notre âme désire évoluer.


    Bellara – Janvier 2018

    © Tous droits réservés

     

    Art. L. 111-1 et L. 121-2. du Code de la Propriété Intellectuelle (CPI)

    Vous ne devez pas le recopier, ni partiellement, ni totalement, mais le partager tel quel avec la photo.

    Merci.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    8
    Jacqueline
    Dimanche 26 Mai à 09:47
    Merci Léa oui mais je ne prête plus attention à ce qui figure sur le net car je sais que vous avez absolument raison et Léa je vous remercie sincèrement pour votre dévouement et votre présence gros bisous Léa
      • Dimanche 26 Mai à 11:10

        Vos mots me touchent profondément Jacqueline. Vous savez, je suis également très vigilante car personne, non personne, n'est à l'abri et c'est tellement rapide et facile de se "faire avoir". 

        Si je peux vous aider, ne serait-ce qu'un tout petit peu, j'en suis heureuse. Je vous souhaite à nouveau une très douce journée, une belle et bonne fête des Mamans et j'envoie de tendres pensées à la vôtre en cette journée. Gros bisous du coeur

    7
    celine
    Mardi 21 Mai à 16:43

    Ce qui est rassurant dans ce que tu écris , c'est qu'il est vrai que ce que nous vivons ou "subissons" ce n'est pas parce que l'on a été "méchant ou odieux...." mais parce que dans toutes épreuves nous avons quelques choses à comprendre ou à apprendre!!!!

      • Dimanche 26 Mai à 09:26

        Oui, toutes les épreuves sont là pour notre/nos apprentissage/s même si ce n'est pas toujours facile à comprendre, que c'est parfois très très difficile à accepter.

        Mais, si l'on veut avancer, grandir, c'est un travail nécessaire

    6
    jacqueline
    Mardi 21 Mai à 10:50

    merci léa c'est bien de donner cet explication et aussi la retrouver sur le blog gros bisous

      • Dimanche 26 Mai à 09:28

        Merci beaucoup Jacqueline. Je pense que c'est important d'écrire de tels articles, d'expliquer encore et encore les choses, les faits car il y a beaucoup de fausses informations qui circulent sur le net et qui finalement freinent notre avancée.

        Vous le savez, je suis aussi très contente de vous retrouver. Gros bisous du coeur

    5
    Catherine MARTIN
    Mardi 21 Mai à 09:52

    Bonjour Léa, un grand merci à toi pour cette article qui m'a remis du baume au cœur, au début de ma lecture, je me suis dite; "enfin une personne qui pense comme moi." cool Merci d'avoir remis certaines choses à leur place, car en ce qui me concerne, j'avais parfois tendance à culpabiliser voire même à en souffrir, rapport à ce que certains groupes de spiritualité "essaient" de ns inculquer, je ne dis pas qu'ils ont tort sur toute la ligne, mais le problème, je dirais même le gros gros problème, est qui si l'on n'adhère pas à 100% à leurs idées, (qui bien entendu pour eux, sont la seule réalité) soit on passe pour un ou une demeurée, soit on s'en prend plein la tête (comme si nous étions coupables de ne pas comprendre ou accepter) d'autant que certains d'entre eux, ne mettent pas forcément en application ce en quoi ils croient....... oops En tous les cas merci encore, une journée qui pour moi commence bien money Je te souhaite également une excellente journée et t'envoie de gros bisous du cœur  

      • Dimanche 26 Mai à 09:35

        Bonjour Catherine et merci pour votre long et très intéressant commentaire.

        J'ai longtemps fonctionné comme vous et beaucoup culpabilisé aussi. Il arrive un moment où il faut dire STOP et se reconnecter avec soi-même. Il faut écouter son coeur car lui seul connait la voie.

        Ceci dit, j'aime informer, guider si je le peux, cependant, jamais, je ne forcerai les personnes à penser comme moi, à me suivre à tout prix, à les culpabiliser si elles ne comprennent pas ou ne pensent pas comme moi : je trouve cela complètement idiot et surtout inacceptable.

        Chaque personne dispose de son libre-arbitre et doit le conserver absolument. Donc, suivez votre coeur, et n'écoutez que lui. Progressez à votre rythme.

        Je vous souhaite une très agréable journée. Bisous

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :