• En savoir un peu plus sur l'âme


    L’univers est composé de nombreux et divers plans. Ce qui différencie ces plans, ce qui différencie le Ciel de la Terre, c’est le taux vibratoire (la fréquence vibratoire).

    Notre âme (après sa naissance) parcourt divers mondes d’énergie (monde minéral, végétal, d’eau, de feu…) de fréquences vibratoires diverses, pour vivre des expériences, explorer ses états intérieurs, apprendre, évoluer.

    Quand elle choisit de s’incarner sur Terre, une partie seulement de notre âme s’incarne dans un corps physique. Cependant, elle reste toujours reliée à l’autre partie (appelée Moi Supérieur) qui elle, se trouve sur un autre plan supérieur, qui dépend de son niveau d’évolution.

    La partie qui reste sur un autre plan supérieur conserve en mémoire les informations relatives à ses vies antérieures, son projet d’incarnation, ses leçons apprises, son désir de revenir à notre origine (contrairement à la partie qui s’incarne - voir ci-dessous).

     

    Pourquoi l’âme choisit-elle de s’incarner sur Terre ?

    Avant tout, il faut faire la différence entre l'âme et l'esprit.

    • L’âme : c'est le lien énergétique qui nous relie à nos divers corps (physique, éthérique, émotionnel, mental) et qui nous aide à rester en contact avec notre esprit. Ce lien demeure tout au long de notre incarnation.
    • L’esprit : c'est la partie la plus élevée de notre Être. C'est tout ce qui compose notre univers, de manière visible ou invisible, de manière animée ou inanimée. On peut dire que l’esprit est l’âme de l’univers. C’est ce que nous appelons (selon les individus), la Source, la Force, Dieu. L’esprit n'est donc pas statique : il croît (du verbe croître), circule, se régénère.

     

    Il faut également savoir que le choix d’incarnation se fait en toute conscience avec l’aide de nos guides. Si l'âme choisit de s’incarner sur Terre, qui est un monde de basses fréquences vibratoires, c’est pour expérimenter, apprendre, découvrir qui elle est réellement.

    Le corps physique sert de « véhicule » à cette partie de l’âme incarnée.

    En nous incarnant, nous oublions ce qui a été avant (c’est en quelques sortes ce que nous appelons « le voile de l’oubli »). Je vous invite d'ailleurs à ce sujet à lire un petit conte en cliquant sur le lien suivant http://les-vents-de-belara.eklablog.com/apprends-a156371422.

    Cependant, nous restons reliés à l’autre partie de notre âme qui est là pour nous guider, nous accompagner, tout en nous laissant cependant notre libre-arbitre.

    Si nous ne disposions pas de notre libre-arbitre, si l’autre partie de notre âme écartait de notre chemin certaines situations (parfois pénibles, parfois douloureuses), il n’y aurait aucun intérêt de s’incarner puisque l’objectif de l’incarnation est de découvrir, de comprendre, d’apprendre. C’est comme lorsque l’on est à l’école : quel intérêt y aurait-il si le professeur nous donnait en même temps le sujet de l’exercice et ses réponses ? Aucun évidemment ! ! !

    La partie de l’âme qui s’est incarnée a une personnalité et une conscience individuelle (cela signifie qu’elle est séparée de la Source) que nous appelons « Ego ». Notre ego comprend :

    • Le  « Soi » ou " Conscience de Soi " qui est le siège de nos capacités intuitives
    • Le « Moi » ou " Personnalité " qui fait référence aux capacités de l’intellect (intelligence, compréhension, raison, discernement).

     

    Que se passe-t-il au moment de la mort ?

    Quand le corps physique s’arrête à un moment de fonctionner, son existence n’est plus, mais l’âme et l’esprit continuent de vivre et donc d’être.

    La mort est en fait « un passage ». Ce passage permet de quitter un monde (un plan vibratoire) pour aller vers un autre plan de fréquence vibratoire différente. La mort et donc ce passage d'un plan à un autre ne change pas notre être profond.

    Lorsque le corps physique cesse de fonctionner, la corde d’argent qui relie l’âme au corps physique est rompue (souvenez-vous, à la naissance, c’est le cordon ombilical du bébé qui est coupé). L’âme retrouve sa liberté et continue son chemin.

    Ce que nous appelons " L’au-delà " est composé de nombreux plans de conscience :

    • L’âme rejoindra d'abord le plan astral qui comprend plusieurs niveaux. L'âme n'ira que sur les niveaux qui lui sont nécessaires, selon ce qu'elle a vécu sur Terre. En résumé, sur ce plan, l'âme apprend à se détacher de la matière, de la Terre, des désirs qu'elle peut avoir parce qu'elle les a " entretenus " durant son incarnation.
    • L'âme pourra ensuite (selon ses capacités mentales) rejoindra le plan mental. C'est un plan qui comprend également divers niveaux mais comme pour le plan astral, l'âme ne séjournera que sur les niveaux qui correspondent à ses capacités mentales. Ce plan vise à la transformation des sentiments.
    • L'âme rejoint alors le plan causal et séjournera sur les plans qui correspondent à son niveau de « Conscience de Soi » (siège des capacités intuitives). Ce plan permet à l'âme de comprendre toutes les causes de ce qu'elle a vécu pendant son incarnation. Sur ce plan, l'âme abandonne sa personnalité et retrouve son individualité. C’est sur ce plan que les âmes, en toute conscience, préparent leurs réincarnations.


    Quand l'âme parcourt ces divers plans, elle assiste à plusieurs " Revues de vie " qui lui permettent en quelques sortes de voir ce qu'elle a vécu durant l’incarnation et de l'aider à conscientiser ses capacités acquises.

    Pour mettre fin au cycle d'incarnations et donc accéder à des plans de l'univers de hautes fréquences vibratoires, l'âme doit avoir acquis et maitriser toutes ses capacités.

     

    Bellara – Écrit en Décembre 2017

    © Tous droits réservés

     

    Art. L. 111-1 et L. 121-2. du Code de la Propriété Intellectuelle (CPI).

    Vous ne devez pas le recopier, ni partiellement, ni totalement, mais le partager tel quel avec la photo.

    Merci.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    2
    jacqueline gotti
    Vendredi 10 Mai 2019 à 11:28

    j'aime bien relire tout ces textes et je vais souvent sur le blog merci léa bisous

      • Vendredi 10 Mai 2019 à 11:32

        Cela me fait très plaisir, vous le savez. C'est très important de les relire (je les relis aussi) car souvent à chaque relecture, une nouvelle porte sur la compréhension et la connaissance s'ouvre !

        Bisous à vous aussi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :