• Mourir n'est pas finir

     

    Il m'apparaît impossible que la vie humaine, une fois commencée, se termine bêtement et que l'âme, comme une splendeur éphémère, sombre dans le néant, après avoir inutilement été le lieu spirituel de si riches expériences et de si douces affections.

    Pour moi, mourir ce n'est pas finir, mais continuer autrement.

    Mais voyez-vous, à la courte lumière de ma faible raison, il m'apparaît irrationnel, absurde, injuste et contradictoire que la vie humaine ne soit qu'un insignifiant passage de quelques centaines de jours sur cette terre ingrate et somptueuse.

    Il me semble impensable que la vie, une fois commencée, se termine bêtement par une triste dissolution dans la matière et que l'âme, comme une splendeur éphémère, sombre dans le néant après avoir inutilement été le lieu spirituel et sensible de si prodigieuses clarté, de si riches espérances et de si douces affections.

     

    Doris Lussier

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :