• Le cocon et le papillon

     

    Pour une lecture plus aisée, vous pouvez cliquer 2 fois (clic gauche) sur la photo pour l'agrandir.

     

    Serions-nous aussi faible, aussi chétif que ce papillon, si nous ne rencontrions, au cours de nos vies, sur le chemin que nous avons à parcourir, aucun obstacle, aucune difficulté ?

    Peut-être… Peut-être pas… En réalité, je pense que la réponse est " Oui ".

    Les coups durs, les épreuves sont certes difficiles, mais ils sont là pour nous faire évoluer, pour nous permettre d'apprendre. Retiendrions-nous aussi bien les leçons de la vie si tout fonctionnait du premier coup ? J’en doute. Et peut-être serions-nous encore plus faibles…

    Si tout était simple, nous ne volerions sans doute pas aussi bien de nos propres ailes. Nous n’aurions aucune envie, aucun intérêt de nous battre si tout était à portée de main, si le moindre de nos désirs était immédiatement satisfait. Nous nourririons au contraire de l’insatisfaction. Ne dit-on pas " Plus on en a, plus on en veut " ?

    Si nous avons l'habitude de tout avoir et que tout soit toujours très facile dans nos vies, ne nous effondrerions-nous pas totalement à la moindre difficulté ?

    Malgré ses bonnes intentions, il ne faut pas non plus agir avec les autres comme l'a fait cet homme. En effet, si l'on fait tout à la place de l'autre, comment apprendra-t-il ?

    Chacun doit faire et vivre ses propres expériences. Ceci dit, rien ne nous empêche d'accompagner les autres si nous le pouvons, de les guider, de rester à leurs côtés autant que nécessaire... Mais, n’oublions pas : nous n'aidons en réalité personne si nous faisons les choses à leur place.

    Laissons-les avancer seuls sur leur chemin, laissons-les apprendre à voler seuls, de leurs propres ailes et à leur rythme.

    Bien sûr, ceci est valable pour nous-mêmes. Donnons-nous le temps... Nous en ressortirons tous plus fort(e)s, ceci même si nous avons parfois l’impression que certaines leçons sont plus que difficiles, injustes voire inhumaines... même si nous portons en nous des cicatrices indélébiles. Ne sont-elle pas la preuve que nous avons finalement réussi à nous libérer de notre cocon ?

    C'est avec la persévérance, la volonté, le courage... que nous acquérons notre propre liberté.

     

    Bellara - Février 2018

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :