• La licorne légendaire (ou unicorne)

     

    Dans la mythologie, la licorne, symbole de pouvoir et pureté, apparaît comme un cheval blanc avec une corne spiralée au milieu du front. Celle-ci a le pouvoir de neutraliser actions maléfiques et poison, de séparer les eaux polluées et relever ce qui est impur, même la moindre altération de l'éclat du diamant. Elle est un animal fabuleux vivant dans la forêt où l’été est éternel.

    Le symbole du cheval céleste est associé à celui du lion « Cœur du ciel ». La licorne doit être comprise comme une force émise par la constellation du Lion et reflétée par celle du Sagittaire. On considère que Jeanne D'Arc est l'une des incarnations de cette force.

    Dans l'ancienne Chine, emblème de l'empereur, elle symbolise ses vertus : la licorne punit les coupables en les frappant avec sa corme.

    Il est dit qu’Adam, dans le Jardin d'Eden, a été le premier à avoir vu une licorne. Bien que, durant des siècles, personne n'ait revu de licornes, leur foi est fortement répandue dans le monde. Pour certains, le fait que personne n’ait revu de licorne ne fait qu'accroître leur mystère. D’autres croient que les licornes existent encore dans des régions très lointaines, mais qu’elles ne peuvent être vues que par les personnes ayant une exceptionnelle pureté de l'âme.

    Dans la mythologie Chinoise, la licorne est un animal bénéfique ne venant parmi la population que pour d'importantes missions. Son apparition est un bon signe. Aussi ne réapparaitra-t-elle que lorsque la bonté régnera de nouveau parmi les gens.

    Les Chinois croyaient aussi que les licornes pouvaient prédire la naissance ou la mort des personnes spéciales, tel le sage Confucius. En 551 avant J.C., la mère de Confucius rencontra, alors qu’elle était enceinte, une licorne dans la forêt, qui lui donna un morceau de jade (sur lequel était inscrite la sagesse dont son fils ferait preuve) et posa sa tête sur ses genoux. Elle sut alors que c'était un signe des dieux. Confucius a été le philosophe Chinois le plus respecté.On dit qu'à la vieillesse, voyant lui-même, une licorne, il comprit que sa fin était proche.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :