• La coccinelle porte-bonheur

      

    La coccinelle est considérée comme un porte-bonheur depuis le Moyen-Age. Elle est surnommée " bête à bon dieu " en raison d'histoires qui se seraient déroulées au Xème siècle.

     

    Un apprenti, accusé d'avoir tué son patron, fut condamné à mort par décapitation. La tête sur le billot, alors qu’il clamait encore son innocence, une coccinelle vint se poser sur son cou. Le bourreau la chassa à plusieurs reprises mais,  elle revenait toujours. Voyant cela, le roi Robert le Pieux crût à un signe divin et gracia le condamné. Les parisiens assistant à cette exécution commencèrent à appeler la coccinelle " bête à bon dieu ".

     

    Une autre version, du Moyen-Age aussi, dit que des fermiers, désespérés parce que les pucerons décimaient leurs champs, prièrent la Sainte Vierge. C’est alors que des nuées de coccinelles arrivèrent, dévorèrent les pucerons et sauvèrent leurs récoltes. Reconnaissants, les fermiers déclarèrent qu’il fallait protéger ces petites bêtes et les appelèrent également « bêtes à bon dieu ».

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :