• Ma vie... Dans ma bulle

    Suite 

    Ma vie... Dans ma bulle

    Texte protégé

    Art. L. 111-1 et L. 121-2. du code de la propriété intellectuelle (CPI).


    Vous ne devez pas le recopier, ni partiellement, ni totalement, mais le partager tel quel avec la photo.
    Merci.

     

    -----

     

    Il a été plus facile pour moi de construire des barricades autour de moi, de rentrer dans cette bulle et d'y vivre, que d'en sortir.

    En fait, pour me protéger, j'ai agi ainsi mais sans vraiment, je crois, en être consciente. Ce choix - et encore ce terme ne me plait pas, car je ne l'ai pas choisi, il m'a été imposé (pour le comprendre, il faudrait que je publie d'autres textes) - a été une échappatoire à une très grande souffrance, mais m'a aussi " poussée " dans l'agoraphobie. L'agoraphobie... maladie dont j'avais entendu le nom, mais dont je ne mesurais pas les conséquences. Croyez-moi, on ne choisit pas de devenir agoraphobe, et je ne le souhaite à personne. 

    Après des années de thérapie, je suis, aujourd'hui, sortie de cette bulle, même s'il m'arrive parfois d'y retourner. 

    Le message que je souhaite faire passer ici, c'est que, OUI, l'on peut s'en sortir avec l'aide de très bons professionnels.

     

    Bellara - Mai 2016

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    8
    coralie domas
    Jeudi 23 Février 2017 à 08:13

    j'ai pas de mot

    merci pour ce message que vous faites passé : oui on peut s'en sortir même si des murs nous entoure

      • Dimanche 26 Février 2017 à 12:06

        Oui, c'est cela Coralie. Je l'écris encore aujourd'hui : on peut s'en sortir même si cela est très difficile, on peut enfin découvrir ce qu'est la vie tout simplement, et profiter de chaque instant, de ces petits bonheurs qu'elle nous offre.

    7
    Emily
    Mardi 15 Novembre 2016 à 21:17

    tres dur a lire, difficile a s'imaginé de comment c'est la vie quand on est prisonnier dans une bulle, c'est insuportable on le comprend dans votre poeme

    je peux que vous félicité de vous etre battue et d 'avoir pu sortir de cette bulle, c'est encourageant pour les personnes qui se retrouvent comme vous , qui croit plus en rien

      • Mardi 29 Novembre 2016 à 20:58

        Je sais que la lecture est très difficile, mais comme écrit en tête de rubrique, l'objectif de publication de ces textes, est de faire comprendre qu'il est possible de s'en sortir. Je souhaite transmettre l'espoir.

        C'est en effet un véritable enfer de vivre ainsi car nous nous retrouvons seule avec nos souffrances, notre combat. C'est bien malgré nous, que nous nous enfermons dans cette bulle. Pour ma part, je n'aurais jamais imaginer un jour en arriver là, c'est certain. Je ne me suis pas rendue compte que l'étau se refermait sur moi. C'est un moyen pour se protéger, pour être intouchable, pour que personne ne nous fasse de mal. 

        Ce qui est difficile encore, c'est que personne ne nous comprend, l'entourage se sent impuissant. Ce qui est terrible, c'est aussi que nous rendons ceux qui nous entourent très malheureux, ceci inconsciemment bien sûr.

        J'ignorais ce qu'était l'agoraphobie et sincèrement, j'aurais aimé l'ignorer toute ma vie. 

        S'en sortir est très très difficile, c'est vrai. C'est aussi très très long... Mais c'est possible... C'est encore aujourd'hui un combat de chaque jour. Il y a encore des jours et des situations très difficiles à surmonter, mais c'est possible.

        Pour terminer, je dirai qu'il faut en passer par l'acceptation de certaines choses.

        Merci Emily.

         

    6
    myriam...
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 21:42

    Un texte très dur a lire,

    oui je crois qu'on construit pas volontairement un mur autour de soi, on peut sentir en lisant que cette vie dans cettte bulle c'zétait un vrai enfer

    c'est bien d'avoir publier ses textes parce que ca peut aider des gens et ca montre qu on peut quand même s'en sortir

    je vous félicite pour avoir eu ce courage

      • Jeudi 3 Novembre 2016 à 09:17

        Je vous remercie sincèrement Myriam. Pour certaines choses, l'on peut construire consciemment un mur autour de soi et s'enfermer dans une bulle, pour se protéger ponctuellement par exemple.

        Pour d'autres par contre, l'on ne choisit pas... Ce sont les épreuves que l'on subit qui nous conduisent dans cette bulle totalement hermétique. Hermétique car c'est le seul endroit, le seul moyen pour que plus personne ne nous atteigne, ne nous détruise davantage. Je confirme, oui, c'est un véritable et profond enfer dont il est très difficile de sortir.

        Si j'ai publié certains de mes textes, comme vous l'avez si bien compris, c'est dans un but bien précis. Mon message est le suivant : oui, l'on peut s'en sortir aussi long et difficile que cela le soit. Oui, l'on peut entrevoir de nouveau une lueur. Oui, l'on peut de nouveau croire en la vie. Oui, l'on peut enfin vivre à nouveau.

        Les blessures resteront gravées à tout jamais, cela est indéniable, mais l'on peut apprendre à vivre avec et faire en sorte que ce ne soient plus elles qui dominent.

        Je vous remercie encore pour avoir pris le temps de lire mes textes et d'avoir laissé un commentaire. Je vous souhaite une très bonne journée. Amitiés

    5
    Dimanche 29 Mai 2016 à 09:49

    Merci Céline, 

    J'aurais préféré ne pas avoir à écrire ces mots, bien sur, mais, c'est ainsi. L'écriture m'a permis de tenir, d'extérioriser beaucoup de choses.

    Très bonne journée à toi et gros bisous du coeur

    4
    celine
    Samedi 28 Mai 2016 à 19:48

    c'est tout simplement magique ce que tu peux faire avec des mots!!!!! <3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :